ST on FACEBOOK

DOWNLOAD NOW


Stereotree's
5 Years

Velvet Grooves
(5 Years Edition)

COQ
(Chapitre I)

Paul Pre
"Nu Sounds Mix"

ARCHIVES

CONTACT

rip@stereotree.net
onelight@stereotree.net

13/04/2011

[Focus] Hexagone exsangue?

Depuis un certain nombre d'années, voire une décennie, il est coutume de dire que la scène Hip Hop française est mourante, en déclin voire simplement inexistante pour certains. Ceux qui parcourent nos branchages depuis plus de trois ans savent qu'il n'en est rien et que notre fier pays cache en on sein des talents n'attendant que la lumière des spotlights. Au moyen de notre série "Beat Heroes Collection" ou encore de nombreux articles, nous avons tenté, humblement, de mettre notamment en avant la scène du beatmaking, particulièrement en forme depuis une demi-douzaine d'années. Des noms comme Tayreeb, Onra, Dal-Gren, Fulgeance, Le 4Romain, La Fine Equipe, Débruit, et j'en passe de nombreux, ont tous démontrés, à leur façon, que le beat made in France n'avait rien à envier au reste du monde. Mais là n'est pas le sujet, aujourd'hui.

Concrètement, ces derniers temps, combien de projets estampillés Rap Français (avec un ou plusieurs MCs, donc) et sortis récemment, méritent réellement une considération à long terme? Combien de classiques? Combien d'incontournables? La proportion par rapport aux années 90, alors qu'il y avait à priori moins de groupes et de moyens, fait peur à voir. Alors, certes, on pourra arguer que la médiatisation a forcément nuit à qualité des sorties, on pourra pointer du doigt les radios, les majors, l'air du temps, quoiqu'il en soit le résultat est là. Et si l'on retiendra quelques opus joliment carrossés, le Rap en France semble tout de même malade, victime d'un niveau général de MCing plutôt médiocre et bien souvent d'un manque de direction artistique affligeant.

Triste constat si ne nous grattions pas un peu la couche de crasse en profondeur, comme nous l'avons fait depuis nos débuts. Nous avons tenté de mettre en avant, parfois contre vents et marées, des entités telles que D3CCPT, Artik ou encore Beatease Concept. Et nous tentons, au jour le jour, de donner un peu d'éclairage à des acteurs doués mais parfois trop en décalage avec ce que le grand public semble aujourd'hui appeler Rap.

TRIPTIK
La liste est longue, mais non, le Rap Français n'est pas mort. Nombre de vétérans affutés arpentent encore le champ de bataille, plus alertes que jamais. Mentionnons Dabaaz et Greg Frite de Triptik, on ne peut plus frais et innovateurs malgré les années, ce tant dans le fond que dans la forme, et continuant d'influencer la jeunesse rapologique. Citons aussi l'iconoclaste Disiz ou et l'hyperactif Grems, dont les aventures crossovers, à l'un comme à l'autre, contribuent à paver la voie. Toujours dans la "vieille garde", parlons de Zoxea et Dany Dan, de Specta (Saïan Supa Crew), Vestat (Basic, D3CCPT), Kohndo, Kamnouze et consorts, continuant tous à leur façon de brandir le mic et la bannière du MCing avec talent, quand bien même les regards ne sont pas ou plus braqués sur eux. On attend leurs prochaines alves de pied ferme! Et n'oublions pas 20Syl ou Oxmo Puccino qui, malgré des sorties décevantes, ont largement contribué, encore aujourd'hui, à l'élargissement de l'horizon rapologique dans nos frontières.

ARTIK
Mais, la question qui se pose réellement reste la même: existe-il une relève à la hauteur? Et bien nous répondrons positivement, sans sourciller un seul instant. Oui, la relève est bel et bien présente, et 2011 sera même potentiellement son âge d'or. En premier lieu, la volonté de mettre Artik en avant n'était pas innocente et ne tenait pas du copinage mal placé. Non, l'homme est, tout simplement, l'un des tous meilleurs MCs en exercice aujourd'hui et l'on attend plus qu'un véritable album pour réellement apprécier l'étendue de ses talents. L'exercice du LP, dont la difficulté est bien connue pour un MC ayant acquis un statut via la scène freestyle sera donc la véritable épreuve de force pour celui qui a déjà convaincu son monde avec "Soyez Sympas, Téléchargez".

Taïpan, charismatique, arrogant et clairement en marge du milieu, tient aussi le haut du panier, mais devra prouver, après un premier album réussi ("Je Vous Aime") mais resté dans l'ombre, qu'il peut faire la différence sur un prochain projet. L'homme est un punchlineur hors-norme, mais possède aussi cette gouaille si particulière qui passe ou qui casse. Quoiqu'il en soit, qu'on aime ou qu'on déteste, Taïpan est indéniablement au-dessus du lot.

Bien trop discret et rare, Ahmad n'en est pas moins un lyriciste de haut vol, dont le sens de la formule reste sans égal. Et si le MC a déjà sorti quelques projets et est donc loin du statut de rookie, le peu de reconnaissance dont il jouit fait qu'il reste à découvrir pour la plupart. Doté d'un univers mature et intelligent, gageons que son prochain projet chapeauté par Le 4romain lui rendra justice. Dans le même ordre d'idée, Fisto a démontré l'an dernier les qualités de sa plume sur son premier LP solo (malgré les années au compteur) et l'on compte sur lui pour continuer à occuper l'espace avec l'art et la manière...

1995
Ensuite, cette nouvelle année voit emerger de nombreuses nouvelles têtes bourrées de talent et prêtes à dynamiser, voire dynamiter, le paysage actuel. Le nom de 1995/L'Entourage est le premier à sortir du lot, notamment mis en avant grâce à leurs passages au Rap Contenders, mais aussi et surtout à leurs nombreuses vidéos assurant un buzz exponentiel et effervescent, du moins sur la toile. L'Entourage est un collectif tentaculaire qui, tel un Wu-Tang parisien, regorge de MC's aux dents longues. De Nekfeu à Alpha Wann, en passant par Eff Gee, Deen Burbigo, Guizmo ou encore Sneazzy, la team offre un panel varié de MC's mêlant technique, punchlines, nonchalance et une vibe un brin old-school mais jamais désuète. En somme, 2011 s'annonce comme l'année phare pour ce crew, on attend donc d'eux qu'il dépassent le stade des faces B et des égotrips sur vidéos et qu'ils nous pondent des sorties lourdes tout en gardant tout ce qui fait leur renommée.

Toujours sur la capitale, le jeune Wilow Amsgood propose un univers à part et coloré, apportant un vent de fraîcheur bienvenu, notamment avec son récent EP gratuit "Marchand De Rêves". Citons aussi le redoutable A2H qui, lentement mais sûrement, fédère à coup de vidéos convaincantes et risque d'en froisser plus d'un avec sa street tape "Downtown", à sortir prochainement.

La province n'est pas en reste côté freshmen, puisque Libre Penseur (Lyon, Trueflav Records) est aussi un réel espoir, alliant une certaine fraîcheur, du bon goût et une écriture à lui. Son récent "Projet Flowbeat" a démontré l'écelectisme du MC, on l'attend dorénavant sur long format. Nemir ne peut être ignoré, son flow incisif et tranchant, allié à un charisme singulier lui permettant de marquer l'auditeur dès la première écoute. Là encore, on attend un projet solide de la part du jeune homme. Dans un autre style, Set & Match est un quatuor aventureux et plus alternatif dont la fraîcheur entrevue sur leur "Street Album" risque de contaminer un grand nombre si leur confidentialité vient à s'estomper, ce dont on ne doute point!

Evidemment, il est difficile de parler de tout le monde ici, vu le foisonnement actuel de talents, mais l'idée première de ce focus est de mettre en avant les chefs de file de ce que l'on peut clairement appeller la Nouvelle Vague du Rap Français qui, toutes proportions gardées, n'est pas sans rappeller l'avènement de Time Bomb il y a de ça presque quinze années... Remballez vos t-shirts nostalgiques, éteignez la radio, le bon rap français se vit au présent, on vous aura prévenu.

5 commentaires:

T.B. a dit…

Bon article.

ARTIK a dit…

D'accord ...surtout pour Artik.

Philou a dit…

Le bon rap français, il est dans les branches de Stereotree ;)

Clément a dit…

Bien d'accord sauf pour Artik

artik a dit…

looool clement.