ST on FACEBOOK

DOWNLOAD NOW


Stereotree's
5 Years

Velvet Grooves
(5 Years Edition)

COQ
(Chapitre I)

Paul Pre
"Nu Sounds Mix"

ARCHIVES

CONTACT

rip@stereotree.net
onelight@stereotree.net

12/05/2009

[Chronique] Eminem - Relapse (2009)


Genre: Hip Hop redondant
Label: Aftermath
Date de sortie: 18 Mai 2009
Productions: Dr. Dre, Eminem, Trevor Lawrence Jr., Mark Batson, Dawaun Parker.
Featurings: Dr. Dre, 50 Cent.

Après cinq années d'absence discographique, voici que le simultanément génial et horripilant Eminem décide de nous faire un comeback en bonne et due forme. Il débarque donc avec ce "Relapse", son sixième album en date, mais la question se pose: Marshall Mathers a-t'il encore de quoi choquer la planète Hip Hop? C'est ce que nous allons voir de ce pas...

Le premier single clippé, "We Made You", a refroidi de nombreux fans avec une forte odeur de réchauffé et de facilité. Ensuite est arrivé "3 A.M.", psychotique, sombre et technique à souhait, ravivant la curiosité quand à ce "Relapse" tant attendu. Malheureusement, à l'image de "Crack A Bottle", autre single en trio avec 50 Cent et Dr. Dre, il n'y a pas de quoi s'emballer. Dr. Dre, justement, dont c'est aussi un peu le retour en première ligne en produisant peu ou prou la totalité de l'album, montre une fois de plus qu'il est une figure bien trop surestimée et que sa recette s'essoufle à vitesse grand V pour peu que l'on soit un minimum exigeant en terme de beats.

Certes, les rythmiques varient quelque peu, offrant à Eminem le loisir d'étaler tout son talent vocal, ses multiples flows et techniques de placements. Mais soyons francs, c'est bien le Slim Shady qui fait le gros du travail, tant les prods du bon docteur se font convenues (encore ces boucles de cuivres très "cirque": "My Mom", ou ce piano répétitif sur "Old Time's Sake"). On pense aussi aux déjà trop entendues notes de guitare associées à la voix du MC, comme sur "Same Song & Dance" ou encore le bien nommé "Deja Vu"... C'est bien simple, aucun morceau n'offre de véritable surprise à l'écoute, tout semble avoir déjà été entendu sur les opus précédents du Mc originaire de Detroit.

On retiendra tout de même quelques morceaux marquants, comme ce conquérant "Underground" qui convainc surtout par l'interprétation (il s'agit bien de ça) du MC et du refrain très comédie musicale et plutôt réussi que par le beat encore une fois loin d'être inédit dans l'idée. "Beautiful",produit par Eminem, offre aussi son lot de guitare et une odeur de single pop, mais pourtant flatte l'oreille efficacement, encore merci à Mr. Mathers. On citera aussi, pour le changement d'ambiance bienvenu, le sympathique "Bagpipes from Baghdad", qui n'est pas comme son nom l'indique un track conscient sur la situation au Moyen-Orient mais bien un egotrip grinçant come le Slim Shady en a le secret: "In the bed with two brain dead lesbian vegetables / I bet you they'll become heterosexuals / Nothing will stop me from molesting you / titty fucking you till your breast nipples flesh tickles my testicles/"

Alors que penser de ce "Relapse"? Eminem n'a certes rien perdu de sa verve, il rappe, chante, varie ses flows et ses thèmes, mais le carcan dans lequel il a choisi d'évoluer ici est loin de faire l'affaire. On sent clairement un essouflement artistique, fait tout de même surprenant après cinq ans d'absence. Alors qu'aujourd'hui le Hip Hop évolue musicalement dans tous les sens et offre une richesse rarement atteinte auparavant, Eminem s'enlise dans ce qui a fait son succès (et nul doute que les fans y trouveront leur compte) sans tenter de se renouveller ou d'expérimenter. On se prend à se demander ce qu'aurait pu donner un Eminem posant sur les prods d'autres beatmakers plus frais et originaux (Detroit?...), lui proposant un challenge à la hauteur de son talent.

Mais à l'heure où ce "Relapse" va à peine sortir, des rumeurs solides annoncent un "Relapse 2", sois-disant de très bonne facture, croisons les doigts...

24 commentaires:

Anonyme a dit…

Hum je ne suis pa du tout d'accord avec vous...

Hello, je comprends qu'on puisse avoir du mal. Je la kiffe tellement.
Au refrain s'est limite il s'excuse pour son absence, et se représente à nous, prêt à nous lâcher du très lourd (ce qu'il fait parfaitement durant l'album).

Ensuite quand on démarre avec une telle intro, ça ne peut que foutre sur de bons rails, remarque, Em' foire rarement ses skits. D'ailleurs, Tonya, n'est pas fou, mais le moment où en entend qu'il lui fout du scotch, que la meuf gueule et que la musique derrière prend un ton plus sombre, c'est assez gue-din, admettons-le. J'ai aussi pas mal ris au dernier skit avec Steve Berman, il résume tous les aspects sombres de la vie d'Eminem, avec tellement de second degré, c'est fort. Bon je vais pas faire une chronique entière sur les skits, poursuivons.

La première grosse claque que j'ai pris, c'est avec Insane. J'étais en train de jouer à Fifa 09, et là j'entends l'instru, le refrain. J'arrête de jouer, je monte le son et me dit "oh bordel de merde, mais c'est ouf". Enorme claque ce morceau. Ensuite les meilleurs morceaux sont déjà cités, je vais donc faire du copiage sur mes camarades. Same Song & Dance est folle aussi, l'instrumentale est... pfff... dingue. Comme l'a dit Blacko (il me semble), on ressent une tristesse dans le refrain, alors que dans les couplets c'est un tueur qui choisit les femmes pour cibles, enfin juste fou, j'adore sa manière de faire du story-telling, comme avec 3AM.

Arrivent ensuite Deja-Vu et Beautiful... déjà le passage du skit Mr. Mathers à Déjà-Vu est dingue, l'instru est folle. Le refrain est vraiment beau, avec la voix aiguë, et la voix plus grave, ça rend tellement bien: excellent. Beautiful est belle, le mec qui chante au début et à la fin c'est vraiment stylé également (on sait qui c'est d'ailleurs ?).

Aux premières écoutes je trouvais l'instrumentale de Underground dure a digérer, surtout sur le refrain. Sur les couplets, pas d'hésitation, il tue tout, ça fait penser à Criminal. Après plusieurs écoutes, ça va mieux.

Honnêtement, au milieu tout ces bons morceaux, Must Be the Gandja, Crack A Bottle, Old Time's Sake perdent beaucoup en saveur, bien qu'elles ne soient pas mauvaise. Cependant, We Made You fait tâche autour de ça selon moi. Il faut que je réécoute Bagpipes from Baghdad également. My Mom est forte aussi.

En bref, un retour qui fait tellement plaisir.
J'attends maintenant d'avoir le disque entre mes mains, et puis soyons honnête, on attend également Relapse II avec impatience maintenant.

Casseriez vous Relapse afin d'augmenter le nombre de visite sur votre blog ? ! ? Je ne sais pas...

AliF_King a dit…

Bon, personnellement je n'ai pas encore écouté l'album dans sa totalité mais le peu que j'en ai entendu n'est pas si mal, même si ce n'est pas ma came.

Cependant je pense que les fans du style DRE, 50 ou "Minimen" sauront y trouver leur compte car dans tous leurs projets respectifs, sauf exception, c'est la même recette qui, commercialement, prend quasi systématiquement.

Je ne suis pas un inconditionnel de la firme Shady/Aftermath et pense souvent que leurs différents rappeurs devraient s'entourer de beatmakers extérieurs à leur bande habituelle et c'est là où la qualité de chacun ressort le mieux, pour exemple un 50 produit par Exile ou Hi-Tek face à un Obie Trice produit par Eminem ou DRE...

Ca ne veut pas dire que l'album n'est pas de qualité, juste que musicalement il n'a peut-être rien de surprenant, d'original et ne sera peut-être pas une révolution. Comme l'écrit Rip, la faiblesse ne vient pas forcément du rappeur mais peut-être bien des productions qui au fil des années sont peut-être un peu redondantes.

Les qualités techniques de l'artiste ne sont plus à prouver mais un peu plus de culot ferait le plus grand bien mais bon, les goûts et les couleurs se discutant difficilement je pense que quiconque voudra y trouver du bon y parviendra sans peine.

J'attends la sortie de ce volume, et surtout du suivant, pour me faire un avis définitif.
(PS: faire une chronique ne veut pas forcément dire faire une chronique condescendante, donc du moment où c'est constructif chaque avis est intéressant)

One

bras-too@hotmail.com a dit…

Surtout il ne faut pas qu'il tombe dans le delire "detroit/jay dee" ca serait la fin.

Bras TOO

ARTIK a dit…

Je vous jure que eminem est pour moi un symbole....je susi artik lol jeune rappeur qui a parcouru jadis les open mic et clash lol bref c vous dire que j ai kiffé 8 mile tout ça bref...em a pour moi fourni avec lose yourself le meilleur titre de rap de ces derneires années .Alors deja que encore m avait fait royalement chier sur la moquette....cet album la..ne me rejoui pas bcp plus...certes on a le droit a un em plus incisif, plus technik façon ses premiers albums , plus rapide et moins gueulard que sur son avant dernier opus, mais admettons le...qu est ce quis e trouve dans cet album que l on a pas deja entendu????

pour moi c du tres bon eminem ok mais c du eminem que j connais par coeur...donc pas de claque, pas de coup de boost et pas d inspiration apres ecouter l album...mission accomplie a moitié...j attend le 2 si vraiment c plus "mieux"...lol...
Peace.

Anonyme a dit…

Bonjour

Pas du tout d'accord avec la chronique.
Je trouve que l'album est homogene,et me fait redecouvrir le vrai RAP!Car au contraire de vous je ne trouve pas que le Rap A evolue dans le bon sens musicalement.
Et le DR prouve sur cet album qui fait parti des meilleurs,et les detail qui ne vous plaise pas dans c production en font justement ca force et son style"WEST COAST"
Un EM en forme un DR qui l'est aussi=UN BON ALBUM

Cédric

Rip Laimbeer a dit…

ça me fait toujours rire, les gens qui proclament avec nonchalence et non une certaine candeur ce que doit être/ce qu'est le "vrai rap".

La sacro-sainte vérité rapologique.

Amen.

Nan, mais sérieux, j'écoute cette satanée musique depuis bientôt 20 ans, je pense tout de même avoir une oreille et le droit d'avoir un avis. Qu'il ne te plaise pas c'est une chose, mais essaie d'être un tant soit peu objectif.

Dre est un imposteur qui se fait mâcher le boulot par de nombreux assistants depuis pas mal d'années, tout ça pour nous balancer la sempiternelle même instru, déjà entendue sur "Chronic 2001". Génial, j'en trépigne de joie.

Mon avis est qu'Eminem, au vu de son talent, devrait changer de maison rapidement.

Se reporter aussi à l'avis d'Artik, grand fan du bonhomme depuis belle lurette.

Quand au style "West Coast" de Dre, mouais, si c'est ce que LA a à fournir de meilleur, je me fais du mourron pour la cité des anges. Je préfère franchment lrogner du coté de The Game ou Bishop Lamont.

Sur ce, salutations distinguées...

Anonyme a dit…

.. en tout cas, il a pas trop d'humour, et pas tant d'auto dérision que ça:
il est parti vexé parcequ'un gars lui à mis son posterieur sur le visage.

kool daddy shtarf tee

Ibrahim NJ a dit…

pas trop d'humour? tu aurais donc bien pris la chose à sa place?

Anonyme a dit…

Traiter Dre d'imposteur et prétendre k'on écoute le rap depuis 20 ans.il y'a kelk choz ki cloche. Game ne jure que par DRE et BL, je suis sur que t'aurais dis cela devant lui,il t'aurais massacré vite fait!Si tu suis le rap wc depuis 20 ans, t'aurais jamais sorti des bétiz pareilles mém si t'aimes pas Dre qui reste une légende du HIP HOP tout simplement!

Rip Laimbeer a dit…

Concernant l'affaire Eminem/Sacha Baron Cohen aux MTV Awards, ça aurait été prévu à l'avance selon Eminem... Mouais.

Concernant le jeune homme qui met en doute ce que j'écoute et mes avis, et bien que dire? Je ne prétend pas écouter du rap depuis "presque" 20ans, c'est un fait. Et ce n'est pas parce que Dre a produit quelques classiques qu'il n'en est pas moins un imposteur à mes yeux. Je m'explique: savais-tu que Dre se fait écrire ses lyrics et que de nombreux beatmakers l'assitent au niveau de la production (Scott Storch est un exemple parmi tant d'autres)?

Non décidément et quoiqu'en on dise, qu'on aime ou pas Dre, il ne sera jamais à mes yeux au niveau d'un Pete Rock, DJ Premier et je ne parle même pas de mecs comme Jay Dee ou Madlib.

Quand à tes fantasmes de qui massacre qui, je te laisse jouer avec tes playmobils, on parle de musique pas de catch.

AliF_King a dit…

Ecoutant également du rap à fond depuis plus de 20 ans je trouve ça bête de penser que parce qu'on n'aime pas Dre on ne connais rien au vrai rap.

En quoi Dre représente-t-il LE vrai rap? Madlib et la fine équipe du Stonethrow sont de Cali également et ils se rapprochent plus du vrai rap (selon mes propres critère) qu'1 Dre ou autres qui représentent un rap quasi obsolète qui s'est figé dans le temps et dans une image ghetto qui ne sert plus que comme outil marketing.

Ce dernier m'a grave fait kiffé à travers certaines prods et certains albums par le passé (mm si tout n'est pas à 100% de lui) mais il représente pour moi LE rap commercial camouflé moderne. Chacun de ses morceaux est un pur produit commercial et non 1 produit "artistique", leur rap (à lui et ses congénères) est une industrie. De plus que Game ne jure que par lui... et alors? The Game est une référence également? Pas pour moi...

Maintenant que Dre soit une légende du rap, personne ne dit le contraire, dire qu'il fait de bon morceaux? Bah oui sinon il ne brasserait pas autant, mais penser que son statut est toujours mérité et surtout toujours d'actualité est une autre chose. Vu ce qu'il a fait par le passé il a sans doute mérité son statut de légende mais au vu de ce qu'il rapporte au rap maintenant faut pas pousser (en plus il faut garder en tête l'équipe qui l'entoure, je serais curieux de connaitre son réel rôle dans chacune de ses prods vu que je n'en sais rien).

Bref, la définition du VRAI rap est si subjective qu'en user comme argument ne donne pas qq chose de très poussé. On n'est pas nouveau dans cette culture et elle a des styles si diversifiés! Donc pas étonnant que les gouts et les références diffèrent. Maintenant si Dre et The Game sont LE vrai rap, que dire de Kool Herc, Bambaataa, Fat Boys, Doug E.Fresh, etc, ou pour les plus récents, Madlib, Dilla, Guilty Simpson, ATCQ, Little Brother, Talib Kweli, Mos Def... lequel est le plus "vrai"?

Peace & spread hip hop

Anonyme a dit…

Question au chroniqueur:

Comment peut-on faire une chronique d'un album en l'ayant ecouté 1 jour ou 2? Il faut un certain recule pour donner un avis. Le mien a bien changer depuis la 1ere ecoute de cette album.

Rip Laimbeer a dit…

Réponse toute bête: j'ai eu l'album avant la sortie!!Ce qui est assez souvent le cas concernant nos chroniques...

Ensuite j'ai toujours le même avis sur cet album depuis ma 1ère écoute, voire je l'aime encore moins.

En même temps une chronique reste une chronique, c'est à dire la vision subjective (tout en tentant d'être un minimum objectif) sur de la musique... Soit tu adhères à notre ton, nos avis, notre vision ou pas... Voilà ce que nous on pense, il y a bien d'autres avis sur la toile...

Ma réponse te convient?

Anonyme a dit…

Je l'ai eu aussi avant la sortie, mais je trouve que poster une chronique le 12 mai (seulement quelque jours apres le leak), ne permet pas d'avoir un veritable avis.
Je pense qu'un album doit etre ecouté avec un certain recul. Un album peut s'aprecier avec le temps et inversement un album peut foutre une grosse claque a la 1ere ecoute et devenir très saoulant a force.
Les grands classiques du HH m'ont rarement foutu une grosse claque a la 1ere ecoute mais par contre apres de multiple ecoute, on reconnait le chef d'oeuvre (ex: Illmatic, Enter the Wu...).
Cela reste mon point de vue ;)

Contrairement a toi j'ai un meilleur avis sur l'album maintenant qu'au debut :)

AliF_King a dit…

petite incruste:
Une chronique ne sert plus à grand chose une fois que l'album a été découvert par quasi tout le monde, l'1 des principes c'est justement donner un 1er avis en vu d'inciter les "lecteurs" à découvrir ou non un album/artiste à venir ou récemment released.

Faire la chronique, par exemple, de "The Chronique" en 2009 aurait tout de suite peu d'intérêt pour les personnes suivant le biz. C'est le mm principe que pour les critiques cinéma, il s'agit de donner une première approche de ce qui a été vu, lu ou écouté, c'est 1 sorte de guide mais ce n'est pas une bible...

Anonyme a dit…

Attend faire une chronique d'un album 20 ans apres je suis d'accord ca ne sert a rien.

Mais faire une chronique 15 jours apres la sortie de l'album, ca sert. A la premiere ecoute ca très souvent une deception lorsque l'album est autant attendu, et donc un album s'ecoute bien avant d'etre chroniquer

Rip Laimbeer a dit…

Bah en l'occurence, je n'ai pas cha,gé d'avis, bien au contraire.

Je me connais quand même, et sais à peu près va évoluer mon rapport à un album. Encore une fois, ça fait un pelletée de temps que j'écoute du son, je pense avoir assez de recul pour me forger mon opinion en une dizaine d'écoute.

Qui plus est, ayant une expérience des deux cotés des enceintes, je pense avoir un avis intéressant à partager.

Et puis bon, qu'est-ce qui va pas? T'es pas content parce que je suis pas d'accord avec toi? J'ai jamais prétendu détenir la vérité, mon avis est un parmi d'autres, à toi de trouver celui qui te convient.

Sur Stereotree, on a une certaine ligne éditoriale et une certain vision du son. Soit tu t'y retrouves, et tant mieux, soit tu ne t'y retrouves pas, mais ne nous reproche pas notre manière de faire.

Et pour revenir à Eminem, je pense que les faits me donnent raison, à savoir que presque un mois après sa sortie, on en parle déjà plus de cet album. Malgré une année très mauvais pour le hip hop en terme de qualité, on trouve quand même largement mieux cette année, Finale par exemple.

Anonyme a dit…

C'est pas que je sois d'accord avec toi ou pas. Et puis si tu pense savoir reconnaitre une daube et un classique a la 1ere ecoute c'est parfait pour toi.

Et ne prend pas ce que j'ai dit pour un reproche mais plutot pour un conseil. Après tu est libre de faire une chronique des album meme 1h apres l'avoir ecouté si tu veux. Je sais que pour moi j'ai du ecouté de nombreuse fois Illmatic avant de vraiment le kiffer.

PS: C'est chaud de ne pas avoir aimé "Same song and dance" ^^

Ibrahim NJ a dit…

attends attends lol tu es en train de dire que Relapse est un classique? ou tu veux juste dire qu'il faut plusieurs écoutes pour apprécier cet album?

OneLighT a dit…

Alors, sérieusement, en omettant le fait que tu ne signes pas tes messages, ce qui, pour moi, enlèves toutes crédibilité à tes propos, qui es tu pour permettre en cause un travail journalistique, et donner des conseils de cette manière?
Je ne m'étendrais pas sur la qualité de l'album, qui, pour moi, est sans intérêt aucun. Il t'a fait kiffé, ok, tant mieux pour toi, personne ne prêtent avoir le bon suprême. Mais sortir des bois et remettre en cause tout une démarche journaliste, je trouve ça assez déplacé.

Benjii/OneLighT
Stereotree

PEACE

Dasuun a dit…

L'album est meilleur que "Encore" (c'est pas compliquer de faire mieu) mais tellement en dessous des autres...franchement fou le flow d'Eminem sur des beats de Black Milk par exemple et la tu sentira la difference...Dr Dre est vraiment trop surestimé...faut arreter les conneries. Apres chacun ses goûts. Mais faut avouer qu'il aurai pu faire mille fois mieu. Moi je pense qu'il a choisi la facilité en prennant que des beats de Dre pour attirer l'attention..je ne suis pas du tout d'accord avec cet album excepté peut-etre 2 morceaux..c'est pas enorme.

Ibrahim NJ a dit…

je suis vraiment pas sur que du Eminem/Milk donne quelque chose d'énorme,
mais au moins ca aurait le mérite de changer de Dre qui est plus que surestimé c'est vrai lol

Supafuh a dit…

Hey Rip, c'est une chronique sur ta chronique qu'il faut faire! ahahahha

Le participatif c'est bien mais ça commence a ressembler au bistrot du coin sans les tapes dans le dos ni le pinard...

Concernant Eminem, j'ai pas écouté. Voila, merki!

Ibrahim NJ a dit…

lol énorme