ST on FACEBOOK

DOWNLOAD NOW


Stereotree's
5 Years

Velvet Grooves
(5 Years Edition)

COQ
(Chapitre I)

Paul Pre
"Nu Sounds Mix"

ARCHIVES

CONTACT

rip@stereotree.net
onelight@stereotree.net

03/12/2008

[Chronique] The Knux - Remind Me In 3 Days (2008)

Genre: Garage-Hop
Label:
Interscope
Date de sortie:
28 Octobre 2008
Productions:
The Knux
Featurings:
/

Remettez vous dans l'ambiance. Vous découvriez, au choix, les premières œuvres de De La Soul, Outkast ou encore des Pharcyde. Retrouvez ce parfum, ces couleurs qui embrumaient votre esprit alors. Rajoutez-y une dose de rock, de riff de guitares, de synthés aériens et de basses rondes et vous obtiendrez une bonne idée de ce que peut procurer l'écoute de ce premier album du duo The Knux, "Remind Me In 3 Days".

Les deux frangins, Krispy Kream et Rah Almillio, originaires de New Orleans mais dorénavant basés à Hollywood, nous offrent donc sur ce premier album un hip hop frais, décomplexé et sans barrières. Et s'ils possèdent une indéniable vibe early 90's, The Knux ne sont pas pour autant à ranger dans les groupes estampillés "hipsters" (Cool Kids, ...) qui poussent ces derniers temps. En effet, forts d'une réelle base acoustique, le groupe apporte une véritable identité tout au long de cet album dense et entraînant.

Les premiers singles, que nous avions relayés dans nos pages, "Cappuccino" et "Bang Bang" sont d'imparables réussites démontrant sans coup férir le style du duo. Les flows de Big Boi, Fatlip ou Posdnuos viennent parfois hanter les couplets, certes, mais se focaliser sur ces influences serait oublier les énormes refrains chantés qui jonchent l'album, propices aux décollages auditifs des plus agréables. N'occultons pas non plus le fort côté rock/pop, retrouvable dans "Bang Bang", le potentiellement culte "Roxxanne", l'infatigable "Powder Room", le bandant (!) "Hush" ou encore l'entrainant "Playboys" (et j'en passe).

Mais la fraternité à plusieurs atouts en main, à savoir une facette un brin electro/funky comme sur l'excellent "The Train", dont la rythmique endiablée, les synthés hypnotiques et les riffs malins viennent inlassablement taquiner nos oreilles avec délice. Les beats sont bien souvent volontairement ancrés dans un esprit throwback du meilleur effet ("Life In A Cage", "Fire", "The List", ...) collant totalement aux voix et flows des deux hommes à tout faire de cet album sans réels featurings et qui pourtant est d'une solidité et d'un maturité à toute épreuve.

Mais vous l'aurez saisi, "Remind Me (...)" est un album qui s'écoute, en se laissant porter par cette vibe qui visite passé, présent et futur avec une alchimie surprenante. C'est bien simple, depuis Outkast, rares sont les artistes Hip Hop qui ont pu amener une telle identité, décomplexion et fraicheur en un seul album, et ce, sans prévenir. On est fans, vous le serez aussi dans trois jours...

3 commentaires:

Anonyme a dit…

I don't know what's wrong with you, meet me in the powder room.

cet album tue, tout simplement.

Luan

Soul Brotha a dit…

Absolument terrible! :o

SysTooL a dit…

Vraiment un cool album, varié et entrainant!

SysTooL
http://systool.over-blog.com/article-the-knux-remind-me-in-3-days-chronique-2008--43572673.html