ST on FACEBOOK

DOWNLOAD NOW


Stereotree's
5 Years

Velvet Grooves
(5 Years Edition)

COQ
(Chapitre I)

Paul Pre
"Nu Sounds Mix"

ARCHIVES

CONTACT

rip@stereotree.net
onelight@stereotree.net

21/10/2009

[Chronique] Gagle - Slowly But Steady (2009)


Genre: Hip Hop Japonais
Label: Jazzy Sport
Date de sortie: Octobre 2009
Productions: Dj Mitsu, Seoul City.
Featurings: Bonnie Pink, Mahito, KGM.

Après un deuxième LP solo trop plat et redondant, on n’était pas sur d’éprouver à nouveau une quelconque excitation à l’idée d’écouter la musique du japonais DJ Mitsu The Beats. C’était sans compter sur le retour de Gagle, trio formé par lui même, MC Hunger et DJ Mu-R.

En effet, après trois solides LP’s, ces messieurs reviennent en cette rentrée sur Jazzy Sport pour un quatrième opus, forts d'une très solide réputation sur les terres nippones. Alors, qu’est ce qui pourrait bien nous pousser à poser avec entrain une oreille attentive sur cette livraison? D’autant plus que le plaisir serait une fois de plus purement musicale, faute de notre incompréhension totale de la langue japonaise.

Outre l’immuable vélocité du MC Hunger (qui ne se veut pas systématiquement très musicale hélas), on s’aperçoit très rapidement que Mitsu a tout simplement gardé ses meilleurs beats pour ses amis nippons et ce "Slowly But Steady". Rien de révolutionnaire, chose qui n’a jamais été le cas chez lui avouons-le, mais une maitrise du beat lounge et jazzy qui frôle la perfection. L’homme nous ressort enfin son groove ultime et ses formules carrées mais imparables, entre DJ Spinna, J Dilla et Mark De Clive Low. Il y manipule ainsi magnifiquement samples cuivrés et autres cut vocaux feutrés. Il suffira d’écouter des titres tels que "Do Yaaa Thing" ou "Deliver Us" pour convaincre les plus sceptiques.

Le trio a en plus le bon gout de varier magnifiquement les ambiances au gré des seize pistes qui composent cet album. En passant du boom bap costaud à des ambiances plus posées. Comme sur la superbe "Round’N’Round", et sa vibe broken beat des plus appréciables ou la douce "High Drama". On restera peut être moins enthousiaste quant à la douteuse obsession du trio pour les refrains chantés, pas forcément du meilleur goût, voir à la limite du ringard par moment (sur "My Home", par exemple…).

Alors, même si l’on se délectera de la finesse et de l’efficacité de la production de Mitsu, on regrettera encore une fois de ne rien comprendre aux lyrics (même si les titres des tracks sont pour la majorité en anglais…). Sans oublier l’agaçante rareté de l’objet, disponible principalement sur le sole nippon. A bon entendeur…

1 commentaire:

J a dit…

Salut, comment ça va?

Je m'appelle Joseph. Si ça vous intéresse, vous pouvez gagner de l'argent en postant des textes publicitaires sur votre blog.

Vous pouvez gagner jusqu’à 50 euros par blog ou site Web.

Indiquez-nous les adresses de vos blogs pour que nous puissions vérifier leur compatibilité.

Pour plus d’informations, vous pouvez me contacter par email/messenger :
joseph.brown@live.fr

Salutations cordiales.

Joseph