ST on FACEBOOK

DOWNLOAD NOW


Stereotree's
5 Years

Velvet Grooves
(5 Years Edition)

COQ
(Chapitre I)

Paul Pre
"Nu Sounds Mix"

ARCHIVES

CONTACT

rip@stereotree.net
onelight@stereotree.net

10/02/2010

[Chronique] Strong Arm Steady - In Search Of Stoney Jackson (2010)


Genre: Hip Hop
Label: Stones Throw
Date de sortie: Février 2010
Productions: Madlib
Featurings: Planet Asia, Guilty Simpson, Talib Kweli, Oh No, Roc C, Montage One, Evidence, Phonte, Fashaw, Chace Infinite, Tri-State, Sick Jacksen, Mitchy Slick, Phats Bossalini, Roscoe.


Nonobstant le nombre de classiques mis justement à son actif, lorsque l'on parle de Madlib aujourd'hui, on retient surtout ses incalculables projets beaucoup plus anecdotiques les uns que les autres sortis à une cadence effrénée (les séries des Beat Konducta, Medicine Show, etc). Autant d'albums moyens sortis à la hâte qui font que l'on peine à redonner du crédit au producteur. D'autant plus que la plupart de ses parutions ont principalement fait la part belle aux instrumentales et autres remix. Seules ses productions pour des artistes comme l'exigeante Erykah Badu nous ont rappelé aux bons souvenirs de ses talents.

Mais, Ô joie, voici venir le nouvel album du crew de Los Angeles Strong Arm Steady, réduit en trio pour l'occasion avec Phil Da Agony, Krondon et Mitchy Slick, que le Beat Konducta s'est décidé à produire entièrement. Rajoutez à cela un casting en béton armé (Oh No, Roc C, Guilty Simpson, Talib Kweli, Phonte, Planet Asia, ...), et cela nous amène logiquement à nous poser la question suivante: tiendrait-on enfin un projet d'envergure à la hauteur des exploits passés du génie de L.A, ou s'agit-il d'un énième pétard mouillé?

Samples soulful, textures sonores crades, drums percutants, de prime abord ce "In Search Of Stoney Jackson" tient donc véritablement la route musicalement. Certes, les productions ne sont pas spécialement géniales, mais demeurent indéniablement solides et agréables. Le ton est ici très 70's, psyché et crasseux, et on retrouve tous les tiques madlibiens, à savoir les petits samples vocaux viriles bien placés. Notons aussi des petites et judicieuses interludes instrumentales qui renforcent l'atmosphère opaque du projet ("Telegram", "Chants" ou "Interlude One").

Outre des productions réussies parfois peut être un poil trop répétitives, cet album fait également la part belle aux MC's, qui eux, s'en donnent à cœur joie. Flow burnés et affutés, lyrics précis, tous les intervenants de cet opus sont inspirés et honorent parfaitement les compositions d'un Madlib appliqué. Une avalanche de testostérone redoutable, comme sur l'excellente "True Champs", où Roc C, Oh No, Evidence et Montage One balancent habilement de l'egotrip à tour de rimes. Guilty Simpson démontre lui encore une fois toute son alchimie avec le beatmaker d'Oxnard sur la tonique "Needle In The Haystack". Idem pour un Talib Kweli toujours aussi agile sur la soulfull "Get Started". Signalons également des bangers sombres comme l'ode aux terres californiennes "Ambassadors". Seul Phonte réussi à agacer sur "Best Of Times"avec (encore) un refrain chanté pas spécialement grisant.

Rien de véritablement nouveau sous le soleil californien, donc, mais on tient là un bien bon projet homogène et très robuste de bout en bout, que l'on peut aisément classer parmi les meilleurs sortis du genre en ce début d'année. On n'a peut être pas retrouvé ce fameux Stoney Jackson, acteur obscure des 80's, mais Otis Jr., lui, ne manque plus à l'appel, c'est certain.

4 commentaires:

LAN a dit…

Phonte agace peut être sur Best of times mais c'est bien lui qui lâche le meilleur couplet du morceau

OneLighT a dit…

Hi,

Meilleur couplet, c'est une chose, oui. Mais cet insupportable penchant pour les refrains gonflés au glucose, franchement, ça allait à peu prés sur le premier Foreign Exchange, mais là c'est à la limite du ridicule.
Car c'est bien ça que je lui reproche et non son rap, très cher.

Enfin, chacun ses goûts, comme on dit.

Anonyme a dit…

je te trouve un peu sévère avec Madlib OneLight.
C'est sur il est dans son monde, ce n'est pas toujours facile d''acces.. en ce moment c'est la mode du minimalisme et des melodies facile, je comprends... lol

et "Best of time" est un morceau qui demonte, je le mets en boucle...

OneLighT a dit…

Cher anonyme,

Je ne pense pas qu'on puisse considérer cette chronique comme "sévère", à partir du moment où je reconnais, et à juste titre, tous les classiques qu'à pu produire le bonhomme. Sans parler de son talent, que je reconnais aussi, mais qui est, pour moi, un peu gâché ces derniers temps.

Il gagnerait vraiment plus à se concentrer sur des projets d'envergures, qu'à sortir des beat tapes à tout va.
Après, pour en ce qui concerne tous ses projets Jazz, même si il y a encore souvent du déchet, les dernières livraisons sont plutôt réussies.

Voilà, bonne continuation!