ST on FACEBOOK

DOWNLOAD NOW


Stereotree's
5 Years

Velvet Grooves
(5 Years Edition)

COQ
(Chapitre I)

Paul Pre
"Nu Sounds Mix"

ARCHIVES

CONTACT

rip@stereotree.net
onelight@stereotree.net

24/04/2008

[Chronique] Roddy Rod - Blunt Park Sessions (2008)

Genre: Hip Hop
Label: Humble Monarch Music
Date de sortie: Février 2008
Productions: Roddy Rod
Featurings: Muhsinah, Kaimbar, Cy Young, Cronkite, Finale, Kev Brown, Oddisee, Asheru, Grap Luva, Hanis, J. Laine, Y.U., Choppy Choppe, Eric Krasno, Ekoz The Bounty.



Roddy Rod est typiquement l'un de ces beatmakers talentueux qui, pourtant, ne parvient pas réellement à exploser. Si on a appris à le découvrir via son groupe Maspyke ou son appartenance au crew du Maryland Low Budget, les français suffisamment curieux auront aussi pu appréhender le son du monsieur sur l'album du MC Kwame (le track "Faster"). Et, malgré un talent évident, on ne retrouve que bien trop rarement le nom de Roddy Rod dans les crédits des albums qui ont compté récemment dans l'underground.

Alors, quand on aborde ce "Blunt Park Sessions", c'est tout d'abord avec plaisir que l'on retrouve les MC's du Low Budget, la chanteuse Muhsinah ou encore quelques apôtres du rap backpack comme Asheru ou le toujours excellent Grap Luva (on rappellera aux plus jeunes d'entre vous qu'il s'agit du frère de Pete Rock, entre autres choses...). Et quand aux beats à proprement parler, puisqu'il s'agit tout de même d'un album de producteur, et bien Roddy Rod se situe clairement au croisement d'un Kev Brown, d'un Pete Rock et de Jay Dee. Les samples sont ciselés, agréables et toujours efficaces, les rythmiques variés bien que l'on reste dans un boom bap relativement classique.

Mais là où Kev Brown et 9th Wonder peinent à réellement apporter du sang neuf à leurs machines, Roddy Rod amène ce léger brin de folie soulful et jazzy, supporté par des breakbeats clairement old school. En bref, du neuf avec du vieux. Le principe du sampling dans sa forme la plus sample mais aussi la plus efficace, du moins dans le cadre d'un Hip Hop boom bap désirant renouer avec les basiques. A noter que le côté Nu-Soul est aussi bien présent avec les voix bienvenues de Muhsinah donc, sur l'excellent "Rudesquire", ou de Cronkite accompagné de Cy Young sur un "Mouth Water" que ne renierait pas D'Angelo.

Chaque morceau, sans être un joyau, fait son petit effet, avant pour les instrumentaux de Roddy Rod, qui dévoilent une certaine palette tout en gardant une cohérence au niveau de la couleur musicale qu'il a voulu imprimer ici. On remarquera à ce titre le très agréable "Living Conditions", totalement instrumental mais terriblement efficace. Quand aux invités, ils viennent surtout à titre de complémentarité et afin de mettre en avant les productions, ce qui, finalement est le contraire de la démarche du dernier Pete Rock, qui en voulant en mettre plein la vue avec un casting pourtant désuet n'a pas réellement impressionné avec ses beats.

En bref, on tient avec "Blunt Park Sessions" un album solide, qui s'il ne sort pas des sentiers battus reste néanmoins très sympathique à l'écoute, véritablement homogène et cohérent, et qui, on l'espère, permettront à son auteur d'être plus souvent présent sur d'autres projets, lui qui avait produit pour Q-Tip lors du "Lyricist Lounge 2". A noter que l'on retrouvera le beatmaker sur l'album de Tableek, l'autre moitié de Maspyke, titré "American Terrorist".

1 commentaire:

djpath a dit…

excellent album, dommage qu'il ne puisse pas percer dans le milieu underground avec son savoir faire. on verra bien ce qu'il proposera de nouveau dans l'album du low budget crew
peace.