ST on FACEBOOK

DOWNLOAD NOW


Stereotree's
5 Years

Velvet Grooves
(5 Years Edition)

COQ
(Chapitre I)

Paul Pre
"Nu Sounds Mix"

ARCHIVES

CONTACT

rip@stereotree.net
onelight@stereotree.net

29/10/2008

[Chronique] Madlib The Beat Konducta - WLIB AM King Of The Wigflip (2008)

Genre: Hip Hop enfumé
Label: BBE
Date de sortie: 30 Septembre 2008
Productions: Madlib.
Featurings: Guilty Simpson, Defari, MED, Poke, Georgia Ann Muldrow, J Rocc, Prince P, Karriem Riggins, Oh No, Talib Kweli, Frank N Dank, Stacy Epps, Murs.

Ne présentons plus Madlib. Affolant l'underground avec pléthore de galettes alambiquées depuis une bonne décennie, Otis Jackson (DJ, beatmaker et MC), a largement gravé son nom dans l'inconscient des hip hop heads curieux et en quête de sonorités nouvelles. Ne manquait à son tableau de chasse qu'un logique opus au sein de la série Beat Generation initiée par le label britannique BBE (Jay Dee, Pete Rock, Will.I.Am, Marley Marl, Jazzy Jeff furent ses prédecesseurs). La chose est donc réparée, avec ce "WLIB AM King Of Wigflip" tant espéré par de nombreux fans.

Première constatation, le beatmaker schizophrène n'a pas cédé à la tentation du tout instrumental mais a bel et bien convié tout une galerie de copains à la fête. C'est donc sans surprise qu'on entendra la voix lourde et massive de Guilty Simpson sur deux titres ultra-efficaces, "Blow The Horns On 'Em" et "Go", prouvant que la combinaison des deux gaillards est définitivement l'une des paires les plus excitantes du rap game à l'heure actuelle. On appréciera aussi d'entendre les trop rares Defari ou Prince Po, bien que leurs tracks respectifs ne soient pas les tueries que l'on était en droit d'attendre, la faute à des sons trop convenus.

Au détour des tracks, Talib Kweli pose avec délicatesse un "What It Do" soulful et appréciable, les deux trublions de Detroit, Frank N Dank, nous invitent à festoyer comme à l'accoutumée sur un "Drink Up" épuré et entrainant, Oh No vient assister son frangin sur le cinématographique "I Want It Back" et Stacy Epps vient flatter notre ouïe sur le laidback "The Way That I Live". Pas de doute, l'univers de Madlib (du moins une facette!) est bel et bien là. Mais si la recette prend toujours, bien évidemment, la lassitude pourrait guetter au détour de chaque plage. Une subtile impression de déjà vu parfume cet opus, disons-le clairement.

En effet, le stakhanovisme de Madlib est l'une de ces qualités, mais il tend à devenir aussi son talent d'Achille. L'homme proposant tellement de beats chaque année que la redite se fait sentir et que les morceaux ne semblent pas tous réellement aboutis, Madlib se contentant parfois de simples boucles efficaces et de ses kits de batterie que l'on connait bien. On le sent ici, lors des plages instrumentales, qui bien que plaisantes, ne donnent pas l'impression d'un grand effort de la part du fumeur invétéré... Disons que si ce "King Of Wigflip" était un énième "Beat Konducta", on ne trouverait pas grand chose à y redire, mais le souci est que nous sommes dans une série qui a connu des oeuvres telles que "Welcome 2 Detroit" et la barre est donc logiquement placée haut.

Trop peu, trop tard? Peut-être bien, mais ne soyons pas totalement négatif, l'album est bon et solide, et recelle une demi-douzaine de vrais bons tracks. On souhaitera juste que Madlib étoffe un peu sa production (il le peut) et propose quelque chose de nouveau à sa prochaine sortie...

2 commentaires:

JP a dit…

Le problème de cet album c'est que perso je m'attendais à un vrai album de madlib. Et du coup au lieu de voir une demie douzaine de bon morceaux moi j'en vois 6. Âpres c sur que le reste est pas à chier juste moins indispensable. Les feat, pas de grosse surprise ça renforce le coté vite fait du skeud mais le pire reste les prods à l'arrache, il est vraiment comme ces rappeurs de la bay qui au lieu de sortir un classique tout les 2 ans nous sortent 15 albums moyen parsemés de turies qui mis bout à bout...En gros, album décevant plus que mauvais pour moi, au fond ça reste un producteur dont le boulot est de pondre qq turie par ci par la sur des album de emecee.

SysTooL a dit…

Tout à fait d'accord... dommage que MADLIB soit aussi dispersé... et ce n'est pas l'année 2010 qui va changer la donne, avec ses MEDICINE SHOW! La moitié sont à peine passable!

Ma chro ici:
http://www.gueusif.com/article-chron-espresso-madlib-session-madlib-56264022.html

SysTooL